Préparation du carnaval de Millau

 

 

Dans la galaxie, ils sont prêts..

       _________________________________

Le menu de l'an 2019.

Les fanfarons.nes se préparent

            Journal de bord du commandant:

 

Ils sont déjà là!!!!

Réchauffement climatique, montée inexorable des océans, prolifération d'insectes ravageurs, pénuries énergétiques, troubles sociaux... Tous ces signes concordent : l'apocalypse est inexorable, les jours sont comptés pour notre planète condamnée à brève échéance, et Millau sera engloutie sous les flots. Soucieux de préserver l'avenir de l'espèce homo millaviensis, le collectif carnaval a décidé d'organiser le départ de tous les habitants de la ville pour la lune, et leur demande de se préparer pour cette échéance, fixée au samedi 23 mars au Centre Spatial du Parc de la Victoire vers 18 heures. Afin de permettre un embarquement sans panique ni bousculade, le collectif donne rendez vous à la population à 16 heures place du Mandarous, en leur demandant de se munir de tout l'équipement nécessaire à la survie en milieu raréfié (scaphandre, confettis, etc...).
Les Peintres et Sculpteurs du Millavois ont commencé à travailler d'arrache-pied à la construction d'un vaisseau spatial spacieux et confortable, en attachant un soin tout particulier à sa présentation esthétique (dominée par les couleurs blanche, argentée, grise et bleu pâle, ainsi que quelques touches de jaune fluo pour une meilleure visibilité dans les encombrements de la ceinture de Kuiper).
Signalons qu'au départ le collectif envisageait un transfert sur Sirius, dont les verts pâturages auraient permis de meilleures conditions d'existence que la grisaille de notre satellite, mais les contraintes budgétaires liées au faible montant de la subvention municipale en ont décidé autrement.
Les opérations d'embarquement seront encadrées par les cosmonautes aguerris de l'Echo des Avens et de la Batucada Samba Mio, qui ont demandé le renfort de leurs collègues des Bizz'Arts (Collioure), de la Bella Ciao (Villedômer), de la Diane Rouergate (Rodez), de la Bérézina (Saint-Sever du Moustier).

Carnaval de Creissels

Le poulpe joyeux

 

Le Monsieur Carnaval, tentaculaire et joyeux, dans une après-midi ensoleillée. Même si les routes ne sont pas étales comme la mer, les poissons, les poulpes, les étoiles de mer ont réussi à grimper dans cette douce chaleur.

Feu Monsieur Carnaval

L'Echo en tenue de marin-pêcheur, petit clin d’œil à nos amis bretons.

Merci à Géraldine pour les photos

La crête des contrebandiers

Pêcheur, sachant pêcher!

C'est de quel côté la mer ???

Le cochon de Comprégnac,

La cuisine du cochon

Affiche cochonne

Nous avons enfin trouvé, le cochon de Comprégnac, après une battue historique et légendaire, l'animal d'une taille imposante fut capturé par la vaillante patrouille des légionnaires fanfarons.nes. La peau et des pièces de lard furent donné aux gros caisseux qui en ont profité pour farcir les grosses caisses et s'en faire des chapeaux.

L'intendance et le travail des petites mains sont assurés par les gentils habitants.tes du charmant village retranché de Comprégnac en Aveyronie du sud,

L'animation sonore et musicale par le groupe l'Okaz et la fanfare l'Echo des Avens.

Un reportage de PhilTard nous rappelle l'ambiance de la soirée.

Les 100 km de Millau

Une sortie ensoleillée pour la course des 100km de Millau, quelques photos et vidéos prises par Patricia.

Jean-Claude et Philippe

Raphaël

Julien

Chantal et Daniel

Bart

Michèle et Jean-Claude

Daniel

Clichés pris à Saint Affrique, un jour ensoleillé

Viviane

Week-end à Arles

Novembre à Arles

Week end Grande Fanfare le 17 et 18 novembre

Présents de l'Echo: Anne, Viviane, Barthé, Mejid, Popo, Julien.

Arrivée précoce vendredi soir à l’ancienne bourse du travail à Arles pour éviter la galère des blocages annoncés le lendemain (gilets jaunes), ou nous sommes chaleureusement accueillis par les fanfarons arlésiens autour d’une pizza.
Début de la répétition le lendemain dans la salle des fêtes attenante à la mairie de Mas Thibert a 10 km du centre (pas de gilets en vue) et sous la houlette de  Daniel Malavergne.
La journée fut studieuse, très studieuse , autour de Danse Rébétiko , un nouveau morceau grec genre sirtaki, rapide, enlevé et plein de dièses à la clef .
Reprise des morceaux récents, hijazcar, Garuda....
La soirée fut tranquille, autour d’un repas libanais et de convives fatigués par cette journée de labeur.
Dimanche, reprise du petit nouveau (danse rebetiko) puis de morceaux plus anciens (libertango, se seco el arrollito , massana cissé ...) qui sortent plutôt bien.
Le disque Andar Andar, dont le projet datait de un an jour pour jour a été distribué emballé dans son origami A4 ., tout comme les délicieux savons mitonnés par Mme Malavergne .
Rdv le premier we de Mars pour la suite.

La joute Saint Affricaine Août 2018

En place pour le bal

Où ai-je mis ces grilles ?

Petit court métrage des joutes

Ces images et ce film ont été réalisés avec le concours de notre opératrice caméra : Patricia D.

Ont participé:

Les Abeilles de Saint Affrique

Le Ngueweul Rythme

L'Echo des Avens de Saint Georges de Luzençon

La mairie de Saint Affrique

Article de presse du Midi Libre

Le midi libéré

Le marché Millau Mandarous 2018

M'enfin y'a not'chef qui ne nous trouvait pas assez colorés, parfois il grogne comme ça, sans raisons, bah c'est un chef.

Fanfare colorisée Kodachrome

Fanfare colorisée Kodachrome

Faites un don à l'Echo, envoyez-nous des lunettes colorées !!

Des lunettes en trop ?

Le sax à Boris

Ne pas confondre avec le S.X. à Moriss.

Les trombones stéréo

A la poursuite du Percu Rouge, un grand moment de tension narrative, une mise en scène de l'Echo.

Doublage et post-synchro du Poum's Director.

Percuspose

Répétition Ubuesque cailloutée St. Géorgienne

Les huit mercenaires

Les huit mercenaire bouboutés

 

 

Enfin la preuve visuelle identitaire des huit mercenaires, dévoilée par un paparazzi, sortants armés de leurs instruments, toujours prêts à mettre la pagaille dans une orchestration bien huilée d'une organisation millimétrée.

 

 

Enfin, notre reporter, prenant des risques pouvant lui coûter sa carte de presse et 10 ans de bagne à Luzençon/Cayenne, nous présente l'arme secrète de l'écho des avens:

le bassophone à pavillon, dans sa version évoluée, tenu sur l'épaule par notre manipulatrice autorisée. A ne pas mettre en les mains de personnes mal intentionnées.

Nous ne pouvons être tenus des désagréments dus à une mauvaise utilisation du matériel, l'écho des avens décline toutes responsabilités en vertu de l'article E215 mod2bVI.

 

Face à face

 

 

Accueil de l’orchestre de Chartres de Bretagne

Echo des Avens

Amiral chef des dockers

Soirée musicale et gastronomique à Saint-Georges de Luzençon

La fanfare « l'Echo des Avens » invite ses amis bretons de l'Orchestre harmonique de Chartres de Bretagne (OCB) à découvrir notre région à l'occasion d'une mini-tournée sud-aveyronnaise, qui débutera ce samedi 28 avril par un concert à la salle des fêtes de Saint-Georges de Luzençon, précédé dès 19 heures par un apéritif en fanfare et en tapas.

L'OCB, c'est une formation amateur haut de gamme, trois jeunes chefs énergiques, une bonne humeur communicative, un répertoire varié et dynamique allant du classique au jazz, en passant par les musiques de films, le funk, etc... C'est frais, c'est punchy, ça swingue... A ne rater sous aucun prétexte !

Harmonie des équipages de Chartres de Bretagne

Dans la salle des machines

les aventures de l'OCB

Nous avons décidé d'aller visiter les alentours, mais le matin, il commence à trop pleuvoir pour déjeuner dehors. Direction la Couvertoirade pour une visite mais c'est la tempête, toutes les eaux du ciel se vident sur le Larzac en une pluie horizontale et glaciale sous les rafales d'un vent à décorner les bretons.

Dans l'après-midi, concert à l'église de Comprégnac. C'est superbe, peut-être du fait de la contrainte de jouer piano pour éviter trop d'écho sous les voûtes. Et il y a du public, une bonne quarantaine de personnes sans compter les fanfarons.

Après un petit débrif à la salle des fêtes de Comprégnac, où mon eau de mer à 3 euros a eu un certain succès, nous allons dîner à Saint-Georges. Une Jam s'improvise avec tous les musicos de L'OCB et de EDA, beaucoup de bruit, un mescladis organisé, joyeux et détune.

La suite du programme

Histoire de faire connaître nos spécialités : c'est tripous au menu, et on en mange une quarantaine. Dans l'après-midi est prévu une visite des caves de Roquefort.

Début de soirée: nous sommes opérationnels pour un plan apéro Echo-OCB devant le bar du comité des fêtes, qui organise le repas et la soirée dansante. Une belle fanfare occitano-bretonne d'une trentaine d'éléments, avec une section de percussions attentive aux nuances, ce qui mérite d'être signalé.

Remise du trophée à l'orphéon bretonnant

Oh capitaine, mon capitaine !

Pas de danse de l'équipage

Faire la fête à la cambuse

Carnaval de St Georges de Luzençon 2018

Affiche carnavalesque

Sur la presse

Le papesque Daniel

Danse danse carnaval

Salsa du Baygon

La sorcière du carnaval

Arrivée du jazz en Europe