La sortie de fin d’année à Saint Affrique

Tiens c'est l'hiver à Saint Affrique aussi ?

C'est la dernière sortie de l'année 2017, au marché de Saint Affrique.

ET en grande première, nous avons en duplex téléphonique, la naissance d'Oscar, le petit fils de notre chef de fanfare, il en a donc profité pour jouer avec nous mais  la tête ailleurs. Contrairement à ce que nous pensions, nous avons assuré un set dynamique et joyeux, alors qu'en conclure ? Bravo Oscar, et merci... L'Echo souhaite de bonnes fêtes à tous.

Avant Oscar

Après Oscar

Millau chez les Artizarts de Squ’Arts

Artizars fanfarons

Squ'Arts au Parc Raux de Millau - samedi 2 septembre 2017

Jolie prestation apéritive bourrée d'énergie, qui fait bouger les artistes exposants autour d'Aimé Loubié. Même sous un ciel couvert, la pluie n'a pas voulu gâcher notre set, juste un léger frais, excellent pour la forme après la canicule.

Bassophone attack

Bella saxo

So smart percussion

Layoule chez les jeunes agriculteurs

Fanfarons de Layoule

"Sous les pavés, les prés" avec les J.A. de l'Aveyron, Rodez, Layoule, samedi 19 août 2017

C'était le plan des vacances de la mi-août et finalement nous nous sommes retrouvés avec 15 fanfarons aux pupitres bien répartis. Du coup on a réussi à mettre un peu d'ambiance devant le bar, en se déplaçant de trois mètres entre chaque morceau pour arroser un maximum de public. Une sorte de pic-nique géant avec une buvette restaurant de produits bio, aligot burger saucisse ... Marcillac .. du vrai gas-oil pour fanfarons affamés et assoiffés. Et puis pour finir à la tombée de la nuit une très belle sortie sur "mon amant de Saint-Jean" et "Adieu Pauvre Carnaval", pourtant pas au programme... Cerise sur le gâteau, il faisait presque froid, quel bien-être après ces semaines de plans caniculaires !

Pirate de Layoule les flots

C'est où la sortie ?

So what ?

Camping à Saignon

Sur le site du cirque de Saignon

Un Week-end à Saignon avec les Bons Tuyaux

Un bon soleil chaud dans le lubéron de nos amis les Bons Tuyaux, avec un cirque et une joute de fanfare pour animer notre soirée.

Un petit tour au marché d'Apt, la ville à côté, histoire de nous défouler sous une chaleur torride avec des place encombrées.

Un camping très accueillant, et des campeurs amusés de nos fanfaronnades cumulées et mixées par les Bon Tuyaux/Echo des Avens.

Et nous avons  plongé nos pieds cuivrés dans la piscine, histoire de faire un set rafraîchi, et sans les caisseux qui ne voulaient pas servir de bouée aux soufflants.

Bon Tuyaux apéro

Pause camping

Dans les rues d'Apt

Perreux classe 7

Fête des classes en 7 - Perreux, 3-4 juin 2017

1 - Fête des classes en 7 - Perreux, 3-4 juin 2017

Un accueil formidable à la Tardy, pour un bel Echo et une belle fête, qui a commencé le samedi soir par un plan en couleurs sous l'orage au café de la Fontaine, en trois sets (ou quatre ? Je ne me le rappelle plus), contre deux saucisses et quelques patates. On a joué fort et pas toujours en place, mais l'énergie était là  sur la terrasse abritée ; l'arrivée de Pascal en clown sous la pluie a été un immense moment de bonheur et de poésie.

Le lendemain, l'Echo a brillé de tous les feux de ses tenues de cirque devant les parriodins médusés et les classards enthousiasmés. C'était beau à voir, autour du somptueux char des sexygénaires déguisés (rejoints in extremis par leur classarde Cécile), dans les petites rues du village pleines de monde, dominées par Pascal sur ses échasses. Après le défilé et  l'apéritif, nous sommes passés à table avec 400 autres convives, peu après 15 heures, pour en sortir vers 18h30, après un dernier set inoubliable (mis à part un grand moment de solitude quand il a fallu accompagner les choristes sur "la piste aux étoiles") et les tympans déchirés par la sono de Cerise, l'animateur local.

Le coucher du soleil et la fin de la soirée devant la maison Tardy nous ont apporté un calme bien mérité, à peine perturbé par la bouteille de gnôle de coing du père Strasser.

Nous étions encore une bonne dizaine à rester le dimanche soir, et à profiter du petit déjeuner lundi matin. Les plus courageux sont partis en promenade dans la pampa histoire d'évacuer les vapeurs de coings et de s'ouvrir l'appétit avant l'excellent gratin dauphinois et la daube de sanglier concoctés par la Dédette.

 

 

Sur la place

On the rain

La bande Classe 7

Les Jam’s 2016

JAMS 2016 idées en vrac vous pouvez aussi y participer

Argument : au-delà de la promotion de la satisfaction immédiate des besoins élémentaires, qui ravale l'homme au rang de la bête ("fanfaron le ventre plein, fanfaron plein d'entrain"), le thème de ces 25èmes JAMS insiste sur la dimension orale de l'Art Fanfaron, dont les zélotes, dans une profonde abnégation, n'hésitent pas à mettre leurs santé en péril en ingurgitant lors de leurs rencontres rituelles et festives les alcools les plus frelatés, les vins les plus charpentés, les viandes les plus pimentées.
Fanfaronner, c'est le plus souvent postilloner dans un tuyau ou sucer un bout de roseau - nos camarades gratteurs de cordes, chatouilleurs de boutons et frappeurs de peaux ne connaissent pas ce plaisir, mais ils ont la chance, eux, de pouvoir manger, boire et chanter tout en jouant, moyennant parfois des dispositifs adaptés qui confirment que l'imagination humaine n'a pas de limite.
Et c'est d'ailleurs en hommage à ces soutiers de la percussion, à ce côté obscur de la Force Fanfaronne que l'Echo des Avens propose cette année de s'allier à ses voisins et amis de la batoucada Samba Mio pour concourir aux Joutes en formation Batoukécho [si tout le monde est d'accord : à voir avec les groupes].
La Fanfare est un Art Culinaire (dé)libéré, où l'improvisation tient plus de place que la conformité à des recettes, et où les fausses notes pimentent les harmonies trop sucrées (tierce, quinte, septième dans le meilleurs des cas) de nos arrangements rudimentaires.
Beaucoup de fanfarons sont d'excellents cuisiniers ou des gastronomes raffinés (il n'y a qu'à voir avec quel soin est débattu le choix du restau où on pourra manger à 35 pour 10 euros par personne lors des rencontres de la Grande Fanfare à Perpignan), chez qui le naturel, le bio, le terroir et le locavore tiennent une grande place dans l'alimentation. Chaque fanfare proposera aux tympans et aux papilles du public des JAMS des spécialités et des arrangements de sa composition.
Colportez-en la rumeur, et que ce Bouche-et-Oreille attire le plus de monde possible au bar de l'Echo des Avens, qui n'a que ce moyen pour réduire l'abyssal déficit financier qui chaque année plombe son budget après les JAMS - une manifestation musicale gratuite et entièrement bénévole, il faut le souligner, sans aucune subvention autre que l'aide matérielle précieuse apportée par la municipalité qui nous soutient.

Proposition d'évènements pour le samedi après-midi :
les Boudeuses ?
Une manif du FIF (avec du rouge) ?
la Batouk dans les arbres ?
L'Echo en garçons de café et cuisinières ?
Créer un environnement bistrot devant le bar ? (déco du comptoir, caisse, tables, chaises, portes-manteaux...)
Un tour de train sur le thème "wagon-restaurant" (avec cornes d'abondance, tonnelets de vin, corbeilles de fruits...) ?

Préparatifs :
Affiches et banderolles
Communication
Préparation du site :
éclairage (guirlandes lumineuses)
flèchage
parking
camping
monter les barnums, le comptoir
tables, parasols, couverts, poubelles...
sanitaires
frigos sur place
une estrade pour le jury ?
sono
fond de scène et projecteurs>
Boissons (machine à bière, limonades) – commande, livraison, demande de licence>
Cafetière
Gobelets

Le repas des fanfarons :
demander un coup de main aux pros de notre entourage (Steph et Bobo?)
trépied, gaz, gamelles, louches
soupe ?
grillades
salades
fromage
desserts
le petit déjeuner
le brunch du dimanche matin
le pique-nique (fruits, melons...)
le pain
les vins

Petite restauration : inviter des vendeurs ambulants (roule-galette ? Olivier et ses crêpes pas dispo)

Commentaires : 1 commentaire