Le confinement des héros de l’Echo

Le quatrième opus

Edition vraiment spéciale:

 

Les brèves de comptoir du CyberKafé de L'Echo, juste avant le printemps et les vacances.

Voila les preuves irréfutables que rien ne les arrête, même la prohibition fanfaronnale et encore moins les conseils avisés du recteur de la pensée unique, car fanfaron.ne censuré.e deviendra fanfaron.ne révolté.e.

 

Le bar des Konfits lundi 13 avril: Popowitch en contre-jour

Le bar des Konfits jeudi 16 avril: Popowitch c'est mieux mais il faut encore faire des efforts

La place Saint Pierre cherche le pèlerin et  PhilTar  en profite pour planquer l’œuf "Gambergé" dans le jardin virtuel de l'EchoBarKonf, nous l'avons trouvé, et nous le montrons au monde urbi et orbi (oui mais pas trop quand même).

 

 

 

Anne

Anne: Je m’ennuie, j'essaye la trompette, mes voisins m'ont proposé une guimbarde, comprends pas.

Patricia: Just after the Brexit, now the Confit, I don't want to live on an island, maybe

Odette: Avoir un fanfaron à la maison c'est bien, oui mais les poissons rouges c'est bien aussi.

Viviane: Oui, tu as raison, fanfarons confinés, fanfarons énervés.

PhilTar: Chers clients.tes bienvenue chez Philtar le cyberkafé des Konfins de l'espace.

Patrick: N’oublie pas que la maison ne fait pas de crédit, et n'accepte pas les faux billets.

Julien: Je suis le chef, je suis le cheff, je suis le chefff, je suis le cheffff, je suis le....

Papamon: J'essaye d'être le chef, je m'en persuade, ce n'est pas facile.

Marc: Moi, j'aime la fanfare mais faut pas abuser quand même.

Bart: Poussez-pas, restez à distance de 1 mètre minimun, ch'suis pas sourd.

Delphe: Je crois que nous allons rentrer du Kanedha, finalement, je crois qu'ils nous aiment.

Hervé: Pas la peine de faire ce sourire, ils ne voteront pas pour nous l'année prochaine.

NB dans le titre :

Le H de héros est aspiré,  les ceusses qui font exprès de croire qu'il est muet et qui feront la liaison entre l'article au pluriel et le nom seront définitivement éliminés par le club de la bonne société grammaticale, la partie ultra-secrète  des correcteurs du verbiage.

 

 

error: Content is protected !!