Les Jam’s 2020

Dès le matin, sous un soleil radieux qui faisait rien qu’à nous faire enrager, une efficace préparation menée tambour battant par le tandem Ndaniel/Christophe a permis une bonne grosse soirée fanfare comme on les aime qui console un peu de l’annulation des JAMS.L’Echo bien renforcé n’a pas toujours été mauvais, et l’Xtreme conduit de main de maître par Philippe Tardy, dont c’était l’anniversaire à minuit, a mérité sa réputation. Georges a été un hôte parfait, n’hésitant pas à payer de sa personne en se roulant torse nu par terre sur le « El Pueblo » joué en son honneur. Guillaume nous a donné un fier coup de main au barbecue supervisé par Christophe. La pluie s’est mise à tomber dru vers minuit, après un après-midi tout à fait convenable qui aurait pu nous faire regretter d’avoir annulé/reporté les JAMS en 2021. On s’est fini bien chauds à l’intérieur du « pailler » (palhet ?)

Dans la quarantaine d’invités prestigieux, signalons la présence de Roger et Jackie de Chartres-de-Bretagne, de Sylvie de Bakchich et son compagnon Joël, eux aussi en vacances dans le coin, et de représentants de plusieurs tribus locales, sans parler des conjoints, parents et enfants de fanfarons, dans l’esprit le plus pur des JAMS primitives..
L’observation du répertoire spontané de cet Xtrme fortement echodesavenisé cette année fournit des données intéressantes à sa direction musicale, qui constate que
1 – les vieux swing ont la vie dure (Bei Mir, Oh When The Saint, Jericho, Doctor Jazz…), et Yann est là pour nous le rappeler
2 – on est bien fous d\’avoir voulu mettre de côté le répertoire « afro » (Colonial Mentality, Mr Follow, Youm Malqaq/Dehli…), et Popo est là pour nous le rappeler
3 – « Mon amant de Saint-Jean », le plus charcutier de tous les saucissons, est décidément increvable, et tous étaient là pour nous le rappeler
4 – au-dessus de deux grammes, l’Echo des Avens se passe très bien de direction musicale !

Dont acte…

Mais laissons la parole à Yann :

Ouah ! Il va falloir faire des soirées enterrement plus souvent ! Une soirée qui débute à l’ombre des nuages par quelques bonjours, et en ce qui me concerne revoir des personnes que je n’avais pas vu depuis tant d’années était une joie immense ! Après le verre de mise en bière, ou ai-je mis mon verre de bière ?, quelques morceaux de l’écho qui étaient prévus pour le défilé de mode et des modèles, les tenues défilent jusqu’au moment où Anne devait mettre sa tenue de Balkane… ou de balkanie et là l’enterrement a prit un grand virage, Anne nous a fait des impros dans Vino Griégo, les saucisses et autres cochonnailles grillaient délicieusement sur l’incinérateur, une proposition indécente d’un jazzistique Papamonier et le New Orléans Party à 4 à gonflé l’intégralité des musiciens en un seul morceau, pour évoluer en punk avec l’XTrem toujours plus Xtrem… les heures je pense que personne ne les aura vues défiler, de très belles rencontres et découvertes de belles personnes. Merci à toute l’organisation et à tous pour ce que vous avez donné à ces Jams d’ici et d’ailleurs réduits d’un soir à un soit disant enterrement, on c’est régalé aurait dit Francis, avec une pensée pour Michèle la cascadeuse qui n’aura pas pu être là. Pour terminer : j’ai vu des Echo fanfarons A l’aise dans leurs pantalons capables de déchirer leurs partitions et d’accoucher de leurs bâtons

C’était pourtant bien parti, avec la confirmation in extremis de la préfecture, qui vient de donner à l’Echo des Avens l’autorisation si longtemps espérée d’organiser les JAMS samedi prochain 29 août. Mais la préfète ne fait pas la pluie et le beau temps, et c’était sans compter avec une météo exécrable pour ce week-end (pluie, vent, chute des températures), sans aucune possibilité de repli du fait de l’impossibilité d’utiliser la salle des fêtes, à cause de l’épidémie de Covid, pour accueillir le public et les fanfares invitées (dont certaines avaient prévu de dormir sous la tente).
Et quelles fanfares ! C’était le gratin de la musique festive des rues hexagonale qui était attendu pour ces rencontres, qui sont donc reportées au samedi 28 août 2021.
C’est donc la mort dans l’âme et la rage au cœur que l’Echo des Avens vous informe qu’il vous faudra patienter encore un an avant de découvrir ou de revoir sur le même plateau les huit formations auxquelles vous avez échappé cette année.

This entry was posted in . Bookmark: permalink.

Right Column Widgets

Welcome to the Right Column for the Evening Shade theme. You can put a variety of widgets in this location and to manage where they are published in your site, you can download the Widget logic plugin.