Les Jam’s 2020

Vlad le Grand

Dès le matin, sous un soleil radieux qui faisait rien qu'à nous faire enrager, une efficace préparation menée tambour battant par le tandem Ndaniel/Christophe a permis une bonne grosse soirée fanfare comme on les aime qui console un peu de l'annulation des JAMS.

Back.Rog

L'Echo bien renforcé n'a pas toujours été mauvais, et l'Xtreme conduit de main de maître par Philippe Tardy, dont c'était l'anniversaire à minuit, a mérité sa réputation. Georges a été un hôte parfait, n'hésitant pas à payer de sa personne en se roulant torse nu par terre sur le "El Pueblo" joué en son honneur. Guillaume nous a donné un fier coup de main au barbecue supervisé par Christophe. La pluie s'est mise à tomber dru vers minuit, après un après-midi tout à fait convenable qui aurait pu nous faire regretter d'avoir annulé/reporté les JAMS en 2021. On s'est fini bien chauds à l'intérieur du "pailler" (palhet ?)

Le Château

. Dans la quarantaine d'invités prestigieux, signalons la présence de Roger et Jackie de Chartres-de-Bretagne, de Sylvie de Bakchich et son compagnon Joël, eux aussi en vacances dans le coin, et de représentants de plusieurs tribus locales, sans parler des conjoints, parents et enfants de fanfarons, dans l'esprit le plus pur des JAMS primitives..
L'observation du répertoire spontané de cet Xtrme fortement echodesavenisé cette année fournit des données intéressantes à sa direction musicale, qui constate que
1 - les vieux swing ont la vie dure (Bei Mir, Oh When The Saint, Jericho, Doctor Jazz...), et Yann est là pour nous le rappeler
2 - on est bien fous d'avoir voulu mettre de côté le répertoire "afro" (Colonial Mentality, Mr Follow, Youm Malqaq/Dehli...), et Popo est là pour nous le rappeler
3 - "Mon amant de Saint-Jean", le plus charcutier de tous les saucissons, est décidément increvable, et tous étaient là pour nous le rappeler
4 - au-dessus de deux grammes, l'Echo des Avens se passe très bien de direction musicale !
Dont acte...

Raph Vlad Soub

Mais laissons la parole à Yann :

Ouah ! Il va falloir faire des soirées enterrement plus souvent ! Une soirée qui débute à l’ombre des nuages par quelques bonjours, et en ce qui me concerne revoir des personnes que je n’avais pas vu depuis tant d’années était une joie immense ! Après le verre de mise en bière, ou ai-je mis mon verre de bière ?, quelques morceaux de l’écho qui étaient prévus pour le défilé de mode et des modèles, les tenues défilent jusqu’au moment où Anne devait mettre sa tenue de Balkane... ou de balkanie et là l’enterrement a prit un grand virage, Anne nous a fait des impros dans Vino Griégo,

PhilTard

les saucisses et autres cochonnailles grillaient délicieusement sur l’incinérateur, une proposition indécente d’un jazzistique Papamonier et le New Orléans Party à 4 à gonflé l’intégralité des musiciens en un seul morceau, pour évoluer en punk avec l’XTrem toujours plus Xtrem... les heures je pense que personne ne les aura vues défiler, de très belles rencontres et découvertes de belles personnes. Merci à toute l’organisation et à tous pour ce que vous avez donné à ces Jams d’ici et d’ailleurs réduits d’un soir à un soit disant enterrement, on c’est régalé aurait dit

Les Terripples

Francis, avec une pensée pour Michèle la cascadeuse qui n’aura pas pu être là. Pour terminer :
j’ai vu des Echo fanfarons
A l’aise dans leurs pantalons
capables de déchirer leurs partitions
et d’accoucher de leurs bâtons

Crédit photo: Odette Tardy.

le ciel sur la tête

C'était pourtant bien parti, avec la confirmation in extremis de la préfecture, qui vient de donner à l'Echo des Avens l'autorisation si longtemps espérée d'organiser les JAMS samedi prochain 29 août. Mais la préfète ne fait pas la pluie et le beau temps, et c'était sans compter avec une météo exécrable pour ce week-end (pluie, vent, chute des températures), sans aucune possibilité de repli du fait de l'impossibilité d'utiliser la salle des fêtes, à cause de l'épidémie de Covid, pour accueillir le public et les fanfares invitées (dont certaines avaient prévu de dormir sous la tente).
Et quelles fanfares ! C'était le gratin de la musique festive des rues hexagonale qui était attendu pour ces rencontres, qui sont donc reportées au samedi 28 août 2021.
C'est donc la mort dans l'âme et la rage au coeur que l'Echo des Avens vous informe qu'il vous faudra patienter encore un an avant de découvrir ou de revoir sur le même plateau les huit formations auxquelles vous avez échappé cette année.

Le pire n'est pas dans ces pages il est l'avenir à venir "Théodore le clown"

Ce sont les morceaux Kolektihf selon Saint Monier,

Voici les partitions du Kolektihf que nous répèterons tous ensemble aux JAMS. C'est espagnol, donc élégant, et en plus pas trop difficile. On peut pleurer en visionnant la seule version publique disponible sur le net (un autre morceau porte le même titre mais il n'a rien à voir) : https://www.youtube.com/watch?v=ChSHmOU8zYQ&feature=youtu.be. Les sax alto se répartissent les voix tp et cl. Les sax ténor se répartissent la partition tp et la partition sxh. On verra sur place ce qui sonne le moins mal... et puis In every life.

Affiche Jam's 2020

Affiche Jam's 2020

Les fanfares s'invitent

 

La fanfare Bakchich

de Montpellier :ils ne sont pas à la plage ceux là? (B le Blogueur)

Bakchich ???     Dessous de table ???
Pourboire ??             Ou plutôt un clin d'œil aux piécettes ramassées dans la rue Bakchich

La musique dans la rue, c'est là que s'exprime le mieux cette fanfare. La rue des villes, la rue des villages. Et puis quand même les bistrots (l'apéro c'est sacré oh la!!). Du jazz à la java, de la musique languedocienne à la tradition sud-américaine en passant par la chanson et des créations originales, la fanfare BAKCHICH s'adapte à toutes les circonstances, fait plaisir et fait danser...

Les fanfares s'invitent

fanfarovLa FanfarOV

de Montpellier aussi  : ils sont à la plage recherchant les Jam's (B le Blogueur)

La Fanfar'Ov balkanique. Vous pensez qu'un tubiste est un plongeur au Tuba ? Venez et vous verrez ce qui se cache derrière ce mot énigmatique ! Ils sont beaux, ils sont grands, ils soufflent fort.

Les fanfares s'invitent

Les KosmonotsKosmonots

de Paris : Viennent-ils avec des masques anti-pollution ? (B le Blogueur)

La Fanfare KOSMONOT affiche une quantité astronomique d'agapes festives au compteur. Fanfare mythique et reconnue à travers le système solaire, elle est souvent décrite comme l'une des meilleures fanfares

Les fanfares s'invitent

Lfanfare sans filsa Fanfare sans Fils

de Chartres de Bretagne : pour des bretons c'est plutôt sans filets non? (B le Blogueur)

 

Fanfare de rue pleine de peps et de bonne humeur, née de l'union de fanfarons aveyronnais en exil et de musiciens bretons.

Les fanfares s'invitent

La Fanfarefelue

fanfarefeluede ,,,,, : depuis les élections ils n'osent pas dire d’où ils viennent. (B le Blogueur)

Des musiciens dompteurs de mélodies balkaniques enflammées qui n'ont qu'une seule idée en tête : faire danser, remuer et secouer toute la Planète!La « FanFare Felue ! » mélange des musiques traditionnelles et modernes des Balkans avec ses propres compositions.Trompette, clarinettes, soulaphone, sax ténor, soubassophone, accordéon, banjo, grosse caisse et caisse claire composent les couleurs sonores de l’ensemble.

Les fanfares s'invitent

La Boutifanfare

de.... : Pareil que l'autre et en plus ils ont des sans-partitions clandestins (B le Blogueur)

Des musiciens acoustico-déambulatoires qui écument les fêtes, les défilés, les inaugurations, les festivals , les apéros

et dont l'unique prétention est d'avoir un public joyeux, réjoui....
et généreux !!

Les fanfares s'invitent

La Grasse Bande

de  Bordeaux  : Viennent-ils avec une citerne de vin clandé...? (B le Blogueur)

Jeune fanfare du vieux Bordeaux.Disco, Btp et Distinction, Paillettes et Plumes, pour le plus grand plaisir de tous : sur scène ou dans la rue !

Les fanfares s'invitent

LLa Bérésinaa Bérézina

du sud-ouest de Millau: c'est des locaux sans l'accent ils auraient du s'appeler Tarn mais bon... (B le Blogueur)

La Bézézina est née ! Son inspiration vient d’Europe de l’est, des chansons populaires et traditionnelles pour un voyage de la Russie jusqu’aux Balkans avec des influences klezmer et tsiganes… mais aussi occitanes.

Les fanfares s'invitent

L'Echo des Avens

de Millau  : c'est une fanfare martienne peut-être même la première... (B le Blogueur)

 

Fanfare multi-tailles, multi-genres, multi-sexes et sans complexes.

error: Content is protected !!