Jam’s 2018

Le Ngueweul Rythme aux Jam's 2018

Le Ngueweul Rythme aux Jam's 2018

Le lion du Ngueweul Rythme à Saint Georges Jam's

Un film sur le site de Saint Georges de Luzençon tourné en Nostalgia kodachrome camera.

Petit compte rendu bienveillant

JAMS 2018 : surprises et palmarès

Le coup de froid qui a sévi au bord du Cernon samedi dernier n'a affecté en rien l'énergie et la bonne humeur des 130 fanfarons et des griots sénégalais du Ngueweul Rythme (première surprise !) qui les ont encouragés en leur communicant la force de leurs tambours, dont les vibrations puissantes ont eu raison du vilain crachin, puis du vent qui auraient pu gâcher la fête, placée cette année sous le signe de l'Amour.

          Et dimanche, c'est par un beau soleil que les prix ont été remis aux fanfares en compétition, rassemblées sous le gros cèdre de la mairie, devant les élus, pour une aubade des deux morceaux collectifs travaillés pour la circonstance. Autre surprise, la présence de Daniel Malavergne, musicien et arrangeur de la Grande Fanfare du Festival Jazzèbre de Perpignan qui dirigea l'ensemble des fanfares sur un des morceaux communs.

Les délibérations des jurés ont été lues en public pour aboutir au palmarès suivant :

Les fanfares ajoutées

Les fanfares ajoutées

Les munichois de Beat Protest et Orient Express remportent le Prix de la Félicité Musicale.

La Bérézina, le Prix Plein la Vue (pour son aveuglante mise en scène).

Pour les Bontuillos (Apt) : Prix Trop la Balle.

La Canebière Pression, de Marseille, se voit attribuer le Prix du Strass Pêchu.

Un Casque et des Plumes (Vaucluse) celui du Rhum le Mieux Arrangé.

L'Echo des Avens décroche le Prix du Péplum, et celui de la municipalité de Saint-Georges.

Les Fanfafionnels de Sète le Prix fff, bien entendu (qui pourrait être celui de la fraicheur barytonée)

Les locaux du Luzençon Jams Band sont récompensés par le Prix du Jazz à l'Apéro.

La Pêche à Boucan (de Péchabou, près de Toulouse) par celui de la Croisière Fanfaronne

Ciao Carla (encore une surprise !) par celui de l'Animation Nocturne

L'X-trême est lauréat du Prix du Lupanar Magnifique.

Et, à l'unanimité, le Grand Prix des JAMS 2018 est remis aux cinq batteurs du Ngueweul Rythme

La Municipalité remercie, pour leur implication dans la préparation et la réussite de ces rencontres, l'équipe des services techniques de la Mairie de Saint-Georges, Philippe Monier et l'Echo des Avens pour le constant engagement dans l'organisation des Jam's depuis 1991, les familles de Comprégnac qui ont réalisé les décors et construit l'intrigante gondole qui a fini par s'échouer au-dessus du jardin de la Mairie, la Présidente de l'Echo pour son dynamisme communicatif,  Daniel Capel, trésorier de l'Echo des Avens et cheville ouvrière de ces rencontres, le régisseur de l'Echo qui a mis en scène la lumière et les petites mains de l'intendance qui nous ont si bien soignés.

 

Tout le monde se donne rendez-vous pour la prochaine édition des JAMS, fin aout 2019, qui coïncidera avec les 30 ans de l'Echo des Avens...

Dans la presse locale

Article 1

 

Article 7

Article 4

Article 2

Article 5

Article 3

Article 6

Préparation des Jam's 2018

L'affiche Jam's 2018

C'est comment qu'on va où ?

Jam’s 2017

Préparation  des Jam's 2017 : Le menu des Fanfarons!!

JAMS 26/27 août 2017 - « Retour aux Sources »

Argument :

Chaque fanfare a son histoire singulière, ses propres racines, ses références, et a fait son propre chemin. Chaque fanfare est un fleuve à la vie pas toujours tranquille, avec ses étiages et ses débordements, enrichi d'affluences et d'influences diverses et variées.

Il est aussi une Histoire des Fanfares, apparentées de près ou de loin au creuset originel des ateliers des archi parisiens des beaux-arts de l'après-guerre, et qui ont traversé plus de six décennies en piratant sans vergogne les airs dans le vent et les styles et répertoires de tous lieux et de toutes les époques (de la java au jazz, au rock, au funk, à la disco, à l'afrobeat, au métal, au klezmer /balkan /latino /punk, la liste est inépuisable...). Mais on peut faire remonter cette filiation beaucoup plus loin dans le temps, jusqu'à l'époque obscure où un grand singe a soufflé pour la première fois dans un os creux pour en extraire un son...

Retour aux sources : nous proposons à chacune des fanfares d'évoquer sa genèse, de remonter ou de descendre son fleuve, sa rivière, son ruisseau ou son arbre généalogique, et de retracer devant le public, en un quart d'heure, sa trajectoire – réelle ou imaginaire -, ou bien quelques aspects de l'aventure universelle du monde fanfaron dont elle se sent dépositaire. Sans oublier que la fanfare est avant tout une source de plaisir, pour ceux qui y jouent comme pour ceux qui l'écoutent.

En revanche, n'attendez pas des JAMS qu'elles soient une source de profit : la participation des musiciens est entièrement bénévole, en contre-partie de l'accueil proposé par l'Echo des Avens, dont la plus grande partie du budget annuel passe dans l'organisation de ces joutes festives.Voilà pourquoi un chapeau sera proposé au public à l'entrée du site...

programme :

samedi 26 août
14 heures : accueil des fanfares, café

15 heures : ouverture des JAMS, répétition publique de deux morceaux collectifs

à partir de 16 heures : "marché des fanfares" (chaque groupe dispose d'un grand parasol et d'une table pour exposer ses oeuvres, ou des produits de son pays à faire découvrir au public). Il y aura aussi des animations pour les adultes et les enfants. Bien entendu, chaque groupe est invité à jouer devant son parasol, et tant pis pour la cacophonie.

à partir de 19 heures : apéro jazz trad (avec contest de combos)

à partir de 21 heures : joutes de fanfares (chaque fanfare participante doit présenter un petit spectacle de 15 à 20 minutes, sur le thème du retour aux sources)

à partir de 23 heures : nuit des fanfares (tout peut arriver, avec la fanfare de l'X-trême pour commencer) 
 

dimanche 27 août

à partir de 10 heures : brunch aveyronnais (tresnels, fricandeaux, oreilles de cochon, roquefort)

à 11h30 : défilé des fanfares en cortège jusqu'à la mairie pour y jouer les deux morceaux collectifs, cérémonie de remise des prix, l'apéritif municipal

13h30 : retour sur le site pour le pique-nique aux spécialités des fanfares, café, sieste, et adieux...

 

avec au menu de festivités
la Batucada Samba Mio (Millau)
Bella Ciao (Villedômer)
la Bérézina (Saint-Sever du Moustier)
l'Echo des Avens (Aveyron)
la Fanfare Sans Fil (Chartres de Bretagne)
les Gabinets (Lyon)
le G.I.G. (collectif européen)
la Grasse Bande (Bordeaux)
le Luzençon Jams Band (Saint-Georges de Luzençon)
l'X-trême (de partout et d'ailleurs)

 

La remise des prix !!!!

L'X trème au pire le meilleur des moyens de finir en beauté !!!!

La fin vaut les moyens !!!!

Jam’s 2016

Vidéo des Jam's 2016 :

 

 

 

 

 

 

 

Une vidéo de Philippe https://philippetardyrealisateur.over-blog.com/

Jam’s 2015

Vidéo des Jam's 2015 :

 

 

 

 

 

 

Une vidéo de Philippe https://philippetardyrealisateur.over-blog.com/

Jam’s 2012

Video des Jam's 2012

 

 

 

 

Merci à Patrick ROUSSEL

Jam’s 2008

Avec une vidéo de Philippe

 

 

 

 

Jam’s 2007

Vidéos des Jams' 2007

Partie un :

 

 

Partie deux:

 

 

Partie trois:

 

Une vidéo de Philippe https://philippetardyrealisateur.over-blog.com/

Jam’s 1998 Venise la classe fanfaresque internationale

L'Echo du Fanfaros

Ben même pas perdu le souba, Artisse di strada, artista di strada, badgé le petassou

Place Saint Marc avé les pigeons, et les masques, une t'ite vidéo en VHS,

pasque le Betamax pas usité dans les fanfaros libérés.

error: Content is protected !!